đŸ’ŒVague de licenciement dans la tech ? | Actus DevOps Juin 2023

:globe_with_meridians: Quelles sont les derniÚres nouveautés dans le monde du cloud et du DevOps en ce mois de Juin ?

:newspaper_roll: Comme à notre habitude nous voilà de retour avec l’Actus DevOps mensuel, pour t’aider dans ta veille.

Aujourd’hui, je suis avec @Uggla et @Erwan on parle de :
:briefcase: DĂ©graissage dans la tech
:pager: Des processeurs plus simples
La typo qui a cassé Azure au Brésil
:cloud: Un panorama des outils Cloud

N’hĂ©sites pas Ă  rĂ©agir Ă  ces nouvelles et Ă  donner ton point de vue en commentaire.

​Article de blog : đŸ’ŒVague de licenciement dans la tech ? | Actus DevOps Juin 2023 - Lydra | Artisans DevOps

:speech_balloon: Rejoins la communautĂ© des Compagnons du DevOps (c’est gratuit je prĂ©cise) : https://www.compagnons-devops.fr

DĂ©couvre les podcasteurs :
:couch_and_lamp: đŸ›‹ïž En ApartĂ© #3 - Le podcasteur Christophe - Lydra | Artisans DevOps
:couch_and_lamp: đŸ›‹ïž En ApartĂ© #6 - Le podcasteur RenĂ© - Lydra | Artisans DevOps
:couch_and_lamp: đŸ›‹ïž En ApartĂ© #2 - Le podcasteur Erwan - Lydra | Artisans DevOps

La rĂ©trocompatibilitĂ© avec les processeurs intel 16bit est la pour pouvoir exĂ©cuter des vieux logiciels. Dans l’industrie on trouve souvent des vieux truc totalement indispensables mais plus maintenus. On trouve des pilotes de machine outils en 16bit ou des soft sous Windows 32bit, il y a aussi les jeux rĂ©tro, les applications mĂ©tier ou le dĂ©veloppeur est partie depuis longtemps, 
 Donc, la compatibilitĂ© ascendante est totalement justifiĂ©e, et pas vraiment marginale (sous windows en tous cas).

Pour les anciens, quand tu lancait un jeu sous DOS et que tu voit dos4gw.exe, c’est simplement le programme qui fait passer le fonctionnement du CPU de 16bit à 32bit.

Concernent le DOS, c’est un OS qui a l’énorme avantage de donner un accĂšs complet au hardware. Sous Linux, Windows et Mac (tous les Os multitache), on n’a accĂšs qu’a ce que le kernel veux bien donner l’accĂšs. Typiquement, on n’a pas accĂšs a toute la RAM. Sous DOS, lorsque un soft dĂ©marre, il a accĂšs Ă  tout. Aussi, les tests de RAM sont sous DOS (il en existe sous linux, mais ils sont mĂ©diocres car ils ne testent pas toute la RAM).

La rĂ©trocompatibilitĂ© du x86 en 16bit et 32bits prend trĂšs peu de place (elle est gĂ©rĂ©e principalement par le microcode, et aussi par du mapping d’instructions), et n’impacte pas vraiment les performances. En revanche, elle complexifie Ă©normĂ©ment l’architecture et ne facilite pas la vie des ingĂ©nieurs.

CotĂ© Ă©cologie, on parle d’un gaspillage mineur en comparaison a ce qui se fait aujourd’hui:

  • CotĂ© mĂ©moire, si on force le 64bit, tous les pointeurs de tous les programmes passent sous 8octets au lieu de 4octets pour le 32bits. ExceptĂ© pour les programmes qui utilisent un espace d’adressage supĂ©rieur a 4Go, on gaspille systĂ©matique le double de la RAM nĂ©cessaire pour les pointeurs, ce qui est loin d’ĂȘtre neutre (Note: les pointeur existent dans tous les langages au moins au moment de l’execution).

  • CotĂ© Ă©conomie de resources, soyons relatifs: faire sa prod en java, ruby ou python, prends 8 Ă  10 fois plus de resources mĂ©moire et CPU que de la faire en C, C++, Rust ou dans une moindre mesure Go. Or il se trouve que les 3/4 des applications utilisent ces langages de gaspillage de resources. Aussi avant de chercher a supprimer un truc marginal pour Ă©conomiser un tout petit peu, attaquons nous au gros du problĂšme: lorsque l’exĂ©cution coutera plus cher que le dĂ©veloppement, on ferra attention a ce que l’on dĂ©veloppe.

CotĂ© Ă©cologie, la bonne nouvelle n’est pas l’abandon de la rĂ©trocompatibilitĂ© x86, mais la gĂ©nĂ©ralisation d’ARM.

1 « J'aime »