DevOps et syndrome de l'imposteur

Bonjour à tous,

Je suis Dylan, jeune DevOps qui aimerait partir en Freelance mais n’a pas confiance en ses compétences…

Bon, déjà je me présente, je suis Dylan, j’ai 26 ans et je travaille chez un éditeur de logiciel dans le domaine de la santé depuis 4 ans, 2018-2019 en alternance et puis il m’ont pris directement en CDI.
Je fais principalement de la build et du test de façon entièrement automatisée avec git, gitlab CI, les tests je les écrit moi-même, je fais du docker windows ou linux, administration systeme (linux surtout), un tout petit peu d’Ansible récemment juste pour tester (disons c’est l’équivalent d’un bon tuto youtube)
Je n’ai pas de langage de prédilection, je fais du powershell, batch et bash et puis parfois un peu de python

Voilà voilà, j’éspère avoir été concis dans ma présentation, et maintenant ! j’aimerais beaucoup partir en Free-lance, beaucoup de amis m’encouragent mais j’ai comme l’impression que je ne maitrise rien ou pas assez… surtout quand je vois des gens faire du Cloud (que je n’ai jamais fait), du Kubernetes, Terraform, etc etc.
Mais en même temps, je suis un passionné. Je sens que ce qui me manque c’est de la clarté sur ce qui se fait ailleurs…

Donc je fais ce post pour échanger un peu et me donner des conseils ainsi qu’une Roadmap de choses indispensable pour un devops qui veut partir en free-lance (j’ai vu celle de @ cchaudier évidemment) et aussi qu’elles sont les attentes des recruteurs pour les missions etc

Je vous remercie d’avance :slight_smile:

2 « J'aime »

Hello Dylan,

Je ne suis pas et je n’ai jamais été freelance, j’aime trop la position de salarié :slight_smile:

Coté compétences, rien de spécial pour un freelance ou un salarié c’est pareil, les techno à la mode en ce moment coté devops sont pas bien difficiles a identifier, tt le monde parle de la même chose, IAC, CI/CD, quand tu as l’outillage pour mettre en place ce système t’as déjà fait 90% du taff je pense.
Quand tu connais un language tu connais les autres, c’est pareil pour les technos devops, le plus important c’est de comprendre les concepts sous-jacents, ensuite tout n’est qu’un histoire de syntaxe.

Tu manques de confiance en toi ? :smiley: ben j’ai envie de te dire… lance toi ! qu’est-ce que tu risques ? rien du tout, quelques sueurs froides, des coups de chauds, bref rien de fatal, au pire tu vas apprendre une tonnes de trucs, techniques, commerciales, sociales, bref la vie quoi.

T’as le choix entre passer des années à te demander si tu peux, si ca fonctionnerait, si c’est possible etc, ou bien être dans l’action et faire plutôt que de penser. Le gros avantage de l’action c’est que ca mobilise le cerveau donc tu ne te pose plus trop de question.

Ce sont des banalités on est d’accord, mais des fois il est nécessaire de les entendre ces banalités.

N’oublie pas une chose très importante : Tu ne crains rien, alors si tu en as envie vas-y lance toi !

Hey! Jamais fait de freelance non plus, mais je dirais que la différence entre freelance et salarié, vu d’une entreprise, c’est qu’embaucher un salarié qui ne correspond pas à 100% aux compétences attendues, ça se fait car c’est vu comme un investissement. Le salarié peut être formé.
Alors que le freelance, la boîte n’a rien à investir dessus.

Après, avec la tension qu’il y a dans notre métier, c’est pas dis que ce soit vrai. :rofl: