Bruno, homme à tout faire dans une pme ;)

Bonjour à tous,

J’ai 40 ans, et ça fait bientôt 10 ans que je suis CTO d’une petite startup, devenue petite entreprise avec l’âge (autrefois plus de 30 collaborateurs et maintenant tout juste une vingtaine de personnes entre Paris et Londres), où je m’occupe d’à peu près tout de l’infra, au support, en passant par le dev sur certaines parties. J’ai un ou deux data engineers pour m’épauler. Nous avons à ingérer, traiter et compiler plus de 300 millions d’enregistrements par jour, avec des jobs de nuit assez lourd pour fournir du reporting le matin suivant (sur trois timezones différentes), ainsi que quelques applis.

Issu d’un bac+2 en électronique, je suis autodidacte complet pour tout ce qui touche à l’informatique, j’ai pu heureusement aussi bénéficier de quelques formations linux/dba chez un précédent employeur, et au fil des années j’ai appris les bonnes pratiques à coup de lecture de doc, de formation en ligne, d’échange avec des pairs, et d’échecs :]

Comme tout le monde j’ai vite vu l’intéret de l’automatisation, de la forge, et du CI/CD (sur gitlab).

Notre infra était jusqu’à présent, constitué d’une centaine de serveurs dédiés chez OVH. Mais ça fait quelques temps que je me formais de mon côté sur AWS et m’intéressait aux solutions cloud.

Aidé par une boite de consulting, nous avons finalement migré notre cluster hadoop dédié, sur GCP dataproc, et nous sommes en train de migrer nos frontaux sur GCP kubernetes. C’est en cherchant un peu de retour d’XP que je suis tombé sur le podcast radio dev ops, c’est vraiment sympa d’avoir des infos de pairs car je suis au final assez isolé sur mes problématiques.

J’ai bien aimé la conclusion du sujet “RDO #5 - Comment faire sa transition vers le cloud public ?” qui conseille fortement de ne pas migrer dans le but de réduire les coûts, de ne pas migrer tant que les applis ne sont pas 100% cloud ready et commencer par des petits projets, car nous avons fait exactement l’inverse et je confirme que c’est n’est pas une bonne idée :]

Heuresement la plupart de nos applis étaient déjà stateless, donc on s’en est sorti plutôt bien.

Voilà je suis en ce moment en train de réviser mes connaissances sur k8s et helm, et reste à l’écoute de tout ce qui se passe dans le milieu devops, car c’est vraiment une expérience très satisfaisante.

5 J'aime